Virginie Chipot

"En tant qu'enseignante de la musique, je considère d’emblée mes élèves, même les plus jeunes, comme des musiciens. Tout d'abord, avant de me rencontrer, l'enfant en tant qu'élève a peut être connu d'autres musiciens intervenants ou un autre professeur d'éveil et il a pratiqué ou pratique la musique avec son professeur à l'école élémentaire ou maternelle.

Deuxièmement, dans son environnement social ou familial, l'élève en tant qu'enfant est en contact avec la musique, par la télévision, la radio, le cinéma et il a même accès, grâce aux nouvelles technologies à la musique sur demande sur les téléphones portables ou autres appareils connectés. Il a peut-être aussi l'occasion de voir des concerts. Sans oublier le monde sonore naturel ou créé par l'homme, qui l' entoure et auquel il est à mon sens important et nécessaire de le sensibiliser.

Troisièmement, en considérant uniquement son environnement le plus proche, pendant sa petite enfance, l'enfant a aussi la possibilité d'être imprégné par la musique : Un proche qui chante, un autre qui siffle ou fredonne pendant qu'il bricole ou cuisine, les jouets musicaux,etc. 8 Je transmets à l'enfant/élève les outils que je possède, le savoir que j'ai acquis, les méthodes que j'ai connues moi-même dans mon apprentissage et d'autres encore que je m'applique à affiner, à découvrir, afin qu'il apprenne des notions musicales, qu'il puisse se développer en tant que personne avec un langage artistique, qu'il puisse communiquer, s'exprimer, exprimer ses opinions, créer, interpréter, oser essayer, se tromper, être avec les autres, se respecter, respecter les autres, se surprendre et se découvrir."