Plan fanfare 2024

DRAC Grand Est

Le plan en faveur des fanfares s’inscrit dans le cadre d’un soutien renforcé aux  pratiques culturelles et artistiques des français. Il vise à soutenir et accompagner les projets de musiciens amateurs, regroupés en association, dans le cadre de fanfares et d’orchestres d’harmonie.  

Qu'est ce que le plan fanfare ?

Le plan en faveur des fanfares et de manière générale des ensembles musicaux de pratique en amateur a pour but d'accompagner et de valoriser une pratique artistique et culturelle collective fédérant des personnes de tous âges et tous horizons autour de projets musicaux partagés. Il vise en priorité :

  • les territoires ruraux
  • les ensembles musicaux amateurs
  • le développement ou le renforcement des partenariats avec les collectivités territoriales
  • un soutien accru aux actions visant la transmission en direction des enfants et des jeunes

Les services déconcentrés du ministère de la Culture (DRAC, DAC, DCJS) mettent en œuvre ce plan dédié aux sociétés musicales au plus près des acteurs culturels locaux selon les modalités et calendrier propres à leur territoire.

Date limite de dépôt des dossiers

1er mars 2024, 23h59 (heure de Paris). Aucun dossier ne pourra être déposé ou pris en compte après cette date.

Les axes d’intervention du plan Fanfare reposent sur le soutien à la formation des amateurs et la structuration des acteurs culturels dans les territoires. Les aides devront être allouées en fonction de ces deux axes nationaux.

1- L'accompagnement des artistes amateurs

  • Soutenir des actions de formation des amateurs (stage, master class, résidence, atelier, etc.) notamment en direction des jeunes
  • Accompagner l’ouverture artistique (commande d’œuvres, composition, ouverture à de nouveaux répertoires, de nouvelles disciplines telles que les arts de la rue, la danse, le théâtre, etc.)
  • Soutenir la formation des encadrants permettant d’approfondir leurs compétences artistiques, pédagogiques et l’acquisition de nouveaux répertoires

2- Le développement de partenariats et de collaborations

  • Favoriser les rencontres et échanges entre ensembles
  • Générer des projets entre les associations, les conservatoires et l’ensemble des ressources culturelles du territoire
  • Développer des projets associant sport et culture, notamment dans le cadre des différentes manifestations olympiques.

3- Les projets de structuration et de qualification des acteurs et de leurs réseaux portés par des fédérations ou inter-fédérations qui s’inscrivent dans une dynamique territoriale (départements et régions).

Les fédérations nationales partenaires du dispositif sont les suivantes :

  • Union des Fanfares et Ensembles Musicaux France (UFEM France)
  • Fédération Sportive et Culturelle de France
  • Confédération des Batteries Fanfares 
  • Confédération Musicale de France (CMF)

Ce fonds de soutien vise l’accompagnement des artistes amateurs, le développement de partenariats et les initiatives structurantes rayonnant sur un territoire et permet :

  • la reconnaissance et la valorisation des pratiques en amateur par le ministère de la Culture au plus près des habitants
  • l’instauration d’un dialogue entre les fédérations musicales, les partenaires locaux et les services déconcentrés de l’État. Cette interconnaissance favorise une dynamique de projets de territoires et la qualification des propositions artistiques et culturelles.
  • une forte attention portée aux territoires prioritaires avec une large inscription en ruralité
  • la prise en compte du volet transmission en direction de l'enfance et de la jeunesse

Le plan en faveur des fanfares et ensembles musicaux amateurs soutient des projets déposés par :

  • les unions et fédérations départementales ou régionales
  • les sociétés musicales, qu’elles soient affiliées ou non à une fédération
  • les fanfares et ensembles musicaux amateurs accueillant des jeunes, fanfares étudiantes notamment

Un même projet ne pourra pas être soutenu dans le cadre du plan Fanfare ET dans le cadre du Fonds d'encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs (FEIACA).

Le soutien financier du ministère de la Culture ne pourra pas porter exclusivement sur l’achat d’instruments de musique : celui-ci est conditionné à la mise en œuvre d’un projet artistique et culturel le justifiant.

Estelle Tritschler
Responsable de l'accompagnement et de l'action territoriale

Pour toute question sur le plan Fanfare en en Grand-Est, vous êtes invités à vous adresser à :

Date limite de dépôt des dossiers : 01 mars 2024, 23h59 (heure de Paris). 
Aucun dossier ne pourra être déposé ou pris en compte après cette date.

Pour déposer un dossier :

Formulaire en ligne